L'Antiquité

L'Antiquité, qui commence après le Sommet des Dieux, est un âge de profonde mutation pour les Non-Humains, à mesure que les siècles les transforment progressivement en Dieux inacessibles et mythologiques. C'est le début de l'Histoire, au centre duquel l'acteur principal sera désormais l'Humanité. La fin de la grande guerre laisse désormais la place à une guerre secrète, où chaque race non-humaine se fait le protecteur (manipulateur ?) d'une civilisation, provoquant son apogée... et très souvent sa chute.


-3300 : L’Egypte et la Mésopotamie sont les premières grandes civilisations de l'Histoire, dont le rayonnement est mondial. Les Anges sont les plus proches conseillers des rois Scorpion, Narmer, puis des Pharaons. Plus à l'est en Lybie, la Reine des Vampires Sethites, Khélia, attend l'heure de sa vengeance.

-3000 : Le Séraphin Horus et son fils Izrael partent en pélerinage pour apporter leur lumière aux peuples du Nord. Dans l'actuelle Angleterre, ils inspirent secrètement aux hommes la construction de Stonehenge, dédié au culte monothéiste du Soleil.

-2750 : Les Cananéens (qu'on appelera également plus tard Phéniciens) s'installent en Palestine. Leurs dirigeants sont tombés sous la fascination des Démons, et Livyatan y est adoré comme le dieu Baal. La ville de Jéricho, ancienne capitale de Ninenki, est reconstruite, tous comme les anciennes cités de Tyr, Ougarit, Sidon et Arvat. La région sera continuellement contestée par les Cananéens et les Egyptiens, et dans l'ombre par les Démons et les Anges. Les Lycans, qui vivent en meute dans les forêts de l'actuel Liban, font régulièrement des raids meurtriers sur les cités cananéennes.


Image

L'Egypte, protégée des Anges, est le berceau d'une des plus illustres civilisations de l'Antiquité

.


-1700 : Sous l'influence des Esprits, dont les Rois rêvent de reconquérir leurs cités continentales depuis leur retour sur Terre, les premières civilisations grecques prennent leur essor : les Minoéens en Crète puis les Mycéniens en Grèce continentale et en Asie mineure.

-1600 : Le roi démon Livyatan domine les rois Hittites d'Anatolie, étendant l'influence des Démons depuis le sud de la Palestine à la Mer Noire.

-1500 : En Mésopotamie, la faction vampirique des Kanes parle à l'oreille de tous les puissants rois de cette région fertile. Babylone, l'ancienne cité de Lilith, est reconstruite. Bientôt, même Uruk et Ninive lui paient tribut. Les Anges y perdent de leur influence, et le prince Ningirsu rejoint Horus en Egypte.

-1400 : Début de la civilisation védique en Inde, symbolisant l'équilibre originale entre les influences angéliques et démoniaques : Vishnu, le cousin de la légendaire Inanna, y est vénéré comme le dieu préservateur ; et Shiva, aussi connu sous sa forme Kali, fille du démon Enki, y est adoré comme le dieu destructeur. Cet équilibre préfigure l'actuelle religion hindouiste.

-1350 : Les Esprits motivent les Philistins, ou Peuples de la Mer, à attaquer l'Egypte et la Mésopotamie. Ils remettent la main sur 4 des 7 antiques cités des Esprits : Ashklelon, Ashdod, Bouto et Minae. Les Démons tolèrent leur influence, qui menace l'Egypte et les Anges.

-1400 : Les Egyptiens, protégés des Anges, accentuent leurs campagnes militaires contre les Philistins et les Cananéens. Les cités cananéennes de Sodome et Gomorrhe, que les Anges savent infestées de Démons, sont purifiées par le feu.


-1200 : Plusieurs tribus originaires de Canaan, refusant le dogme de Baal, s'affranchissent et quittent les villes de Jéricho, Tyr ou Sidon. Horus, Séraphin des Anges, se rend en personne convaincre Abraham, un de leurs patriarches, que son peuple est le peuple élu du Dieu unique qui triomphera sur le Mal. Ceux qu'on appellent désormais Hébreux sont nombreux à rejoindre l'Egypte.

-1194 : Les Esprits, toujours obsédés à l'idée de récupérer leurs anciennes cités perdues, se décident à une campagne d'envergure pour atteindre Trialeti (dans l'actuelle Géorgie), la 5ème des 7 cités esprits de l'Âge des Ténèbres. Ils motivent les Mycéniens à attaquer l'Anatolie tenue par les Hittites et protégée par les Démons. Ils se heurtent à Troie à une défense héroique des assiegés qui durera dix ans et inspirera la célèbre légende homérique. S'y déroule un duel mémorable entre le Roi Esprit Ascal et le roi des Démons Livyatan, duquel nul ne sort gagnant. Les Esprits finissent pas triompher et se venger des Démons, qui les avaient trahis durant l'Âge des Ténèbres. Vainqueurs, ils reprennent leur antique cité de Trialeti et repoussent les Démons en Syrie et Palestine. La civilisation hittite s'éteint.

Image

L'épisode de la Guerre de Troie oppose en réalité les Démons aux Esprits, donnant aux seconds l'occasion de se venger des premiers

.


-1150 : Invasions successives en Grèce par des peuples du nord. Les Esprits subjuguent les premiers venus, les Ioniens, qui s'établissent à Athènes autour de leur légendaire roi Thésée. Mais les seconds venus, les Doriens, sont infiltrés par les Vampires Kanes, et s'établissent à Corinthe et Sparte. C'est le début d'une rivalité grecque entre les Esprits et les Vampires qui durera des siècles.

- 1100 : Le Séraphin Horus révèle à Moïse que Dieu a fait de la Palestine leur « Terre Promise », usurpée par les Cananéens et par les Démons.

-1045 : En Chine, la dynastie Zhou, protégée par les Anges, renverse la dynastie Chang (ou Shang) que les Vampires Darmah avaient infiltré depuis près de mille ans. Le Roi se fait alors appelé tianzi (le "fils du Ciel").

- 1000 : Les Hébreux, menés par Josué, successeur de Moïse, attaquent les Cananéens et mettent le siège devant Jéricho. Après sept jours de prière, Josué constate que les murailles -sont en feu, détruites par les Anges. La cité tombe peu de temps après. Sur les conseils du Séraphin, inspiré par Dieu, l'ordre est donné de raser entièrement la ville et de massacrer toute sa population. Les Démons de Livyatan, défaits pour de bon dans la région, se réfugient chez les Vampires Sethites en Lybie.

« Ce n’est pas à cause de ta justice, ni à cause de la droiture de ton cœur, que tu entres, pour en prendre possession, dans leur pays ; c’est vraiment à cause de la méchanceté de ces nations que Jéhovah, ton Dieu, les expulse de devant toi, et afin de réaliser la parole de Jéhovah. »— Ancien Testament, Deutéronome 9:5.

Image

Josué constatant la destruction "miraculeuse" des murs de Jéricho

.



-970: Fondation par les Hébreux et le roi Salomon du Royaume de Jérusalem. Les Anges y font construire le premier Temple en l'honneur de Dieu, et Horus décide de s'y installer avec la plupart des Anges. La cité devient le centre névralgique des Premiers Nés, qui sont à l'apogée de leur puissance depuis l'Egypte à la Chine.


-930 : Gangréné par les Vampires en provenance de Babylone, le royaume de Jérusalem se divise en deux : au nord le royaume d'Israel et au sud le royaume de Judée.

-814 : Les Phéniciens fondent la colonie de Carthage dans l'actuelle Tunisie. Le Roi Livyatan et de nombreux Démons décident de s'y installer afin de fuir l'influence des Anges. Très vite et sous leur influence, Carthage devient une des plus grandes civilisations de Méditerranée occidentale.

-720 : Le roi d'Assyrie Sargon II, soutenu par les Vampires, envahit et pille le royaume d'Israel, mettant encore plus la pression sur la Judée, l'Egypte et les Anges.


-700 : Grande Migration Lycane : A l'appel de Gaïa, les Lycans émigrent depuis leur Sanctuaire du Liban partout dans le monde. Certains d'entre eux se propagent et se reproduisent en Asie, mais la plupart gagnent l'Europe et les Îles Britanniques, où ils contribuent à l'essor de la civilisation celtique.

-690 : Apogée de l'empire assyro-babylonien. Le souverain Sennachérib fait construire les célèbres Jardins suspendus, où les Vampires Kanes règnent en maîtres.

Image

Depuis les Jardins suspendus de Babylone, les Vampires Kanes, descendants de Lilith, sont à l'apogée de leur gloire

.


-586 : Les Babyloniens de Nabuchodonosor, au sommet de leur puissance, envahissent la Judée. Les Vampires, soucieux de contester la puissance des Anges, mettent à sac Jérusalem et détruisent le premier Temple. De nombreux Hébreux sont réduits en esclavage et seront étreints par les Vampires. Horus et beaucoup d'Anges se replient en Egypte.

-552 : En Perse, actuel Iran, le roi Cyrus termine d'unifier le pays en un Empire puissant. Conscient qu'il pourrait s'agir d'un allié de poids afin d'empêcher la frénésie des Vampires, le Séraphin Horus fait le déplacement en personne afin de persuader Cyrus d'attaquer l'empire babylonien.

-539 : L’Empire perse mène une guerre éclair contre l’empire babylonien avec le soutien des Anges. Surprise et isolée, Babylone est mise à sac. Les Kanes connaissent un exode massif. Si certains rejoignent les Darmah en Chine et les Sethites en Lybie, la plupart choisissent la Grèce et l'Etrurie en Italie. Les Esprits, chassés de leurs cités, choisissent de rejoindre la Grèce et Rome. A Jérusalem, les victorieux Juifs et Anges rebâtissent le Temple, où Horus établit à nouveau ses quartiers.

-510 : Sous la domination des Esprits, Athènes devient le berceau de la démocratie et de la pensée. A Sparte, les Vampires inspirent une philosophie martiale sans précédent.


-509 : Sous l'influence des Esprits et à l'image d'Athènes, les Romains chassent leur monarchie et deviennent une République.


-500: L’Empire Perse est à son apogée. Soutenu dans l’ombre par les Anges, il a réduit en miettes la légendaire Babylone, qui abritait de nombreux Vampires. Pire, il en a fait la capitale d'un empire qui s'étend de l'Egypte à l'Inde. Les Anges inspirent aux Perses une religion monothéiste du Bien, le Zoroastrisme, basé sur la croyance d'un seul Dieu, "Ahura Mazda". Plus loin encore en Orient, la Chine est également sous l’influence des Premiers-Nés au travers de la dynastie Zhou, pendant laquelle vit le grand Sun Tzu. Leur suprématie sur le monde connu est totale et rappelle la fin de l'Âge des Ténèbres.


-490 : En Inde, les Anges inspirent à Siddhārtha Gautama, dit Bouddha, la voie du Noble chemin. Ils espèrent ainsi gagner la lutte d'influence qui les oppose dans ce pays aux Démons depuis des millénaires.


-485 : L’Empire perse du Grand Roi Xerxès envahit la Grèce. Les Anges, qui voient là l’occasion d’en finir pour de bon avec la menace des Vampires et des Esprits qui s’y sont réfugiés, soutiennent l’invasion. Personne ne doute alors de l’issue de la guerre. Les cités grecques n’ont en effet jamais connu l’unité, déchirées entre les Vampires et les Esprits, et l’armée perse n’a jamais connu la défaite.


-480 : Bataille des Thermopyles : environ cinq cent mille Perses et une dizaine d’Anges déguisés en officiers, dont Horus, son fils Izrael et Ningirsu en personne, tentent de passer le défilé des Thermopyles, qui ouvre le chemin vers Athènes. Face à eux, à peine mille Grecs défendent désespérément l’étroite bande de terre. Lorsque l’armée perse attaque, quasiment tous fuient devant elle sauf trois cent Spartiates, commandés par le légendaire roi Léonidas. Malgré leur supériorité, Horus exprime ses doutes dans la tente des officiers : il craint, à raison, que la bataille dure jusqu’à la nuit, et il sait que dans les rangs grecs se cachent sûrement des Vampires. Le Roi Xerxès, sans écouter son précieux conseil, envoie l’intégralité de son armée à travers le défilé. Toute la journée, les Perses se heurtent à une farouche résistance et, lorsque la nuit pointe, ils sont pris à revers par une centaine de Vampires, commandés par le Kane Ephialtès. Horus, aux avant-postes, est coupé de son fils et du reste de l’armée. Diminué par les ténèbres, et malgré une résistance héroïque, il est harcelé par les Vampires et finalement tué par leur chef Ephialtès. Lorsque le jour se lève, les Perses reprennent enfin le dessus et massacrent les Spartiates. Mais le prix à payer est très lourd : le tiers de l’armée perse est tombé au combat, et Izrael ramasse en pleurs le corps sans vie de son père.

« Je maudis ce jour où les Hommes n’ont pas écouté la Voix de Dieu. Je maudits l’orgueil et l’avarice qui ont conduit à notre désastre. Nous pourrions pu être en train de purifier le Monde du Mal qui le ronge. En lieu et place de quoi, nous enterrons un Saint. Qu’il siège Haut, auprès de Mika’el et Inanna, devant le Jugement du Seigneur ».
- Izrael, Séraphin des Anges, à son fils Ishamael.


Image

Ephialtès, légendaire chef du clan vampirique des Kanes, et tombeur d'Horus

.


-480 : Alors même qu'Horus expire en Grèce, Bouddha décède à Kusinara en Inde. Il ne sait pas encore qu'il sera à l'origine d'une des plus grandes religions de la planète, protégée par les Anges.

-479 : Tandis que les Spartiates résistent aux Thermopyles, les Vampires et les Esprits décident en arrière plan de taire leur rivalité et organisent l’alliance éphèmère des cités grecques, jusque-là divisées. Ce n’est donc plus quelques armées éparses qui s’avancent pour repousser l’envahisseur, mais une véritable armée grecque unie et galvanisée par l’héroïsme de Léonidas. Fragilisés et loin de leurs bases arrières, les Perses sont écrasés consécutivement aux batailles de Salamine et Platées. L’Empire perse, que tous pensaient invincible, a perdu. Izrael retourne sans fierté à Jérusalem, où il devient le nouveau Séraphin des Anges. Ephialtès, le tombeur d’Horus, est reconnu par tous comme le chef du clan Kane.


-461 : A l’issue de la guerre, deux partis politiques s’opposent désormais à Athènes : le parti aristocratique, dirigé par Cimon, grand héros de la guerre, et le parti démocratique, dirigé par Périclès. En coulisse, la cité athénienne est en réalité le lieu d’un conflit d’intérêt entre les Vampires, qui soutiennent Cimon, et les Esprits, qui manipulent secrètement Périclès. Le Vampire Ephialtès souhaite unifier Athènes et Sparte, dans lesquelles sa race est très bien implantée. Les Esprits, menés par le Roi Ascal, souhaitent en revanche éviter l’union des deux cités rivales, afin d’éviter la constitution d’un « empire vampire » incontrôlable. La lutte politique est d’une rare intensité, et débouche finalement sur la défaite du parti des Vampires : Périclès, le pantin des Esprits – et par ailleurs, un homme d’une grande intelligence, triomphe aux élections. La plupart des vampires athéniens fuient vers Sparte, dont Ephialtès. Sous l’influence des Esprits, Athènes connaît un nouvel âge d'or : elle héberge des penseurs aussi célèbres que Socrate et Platon, et voit la construction du Parthénon.

Image

Sous l'influence des Esprits, Athènes connaît un âge d'or symbolisé par la construction du Parthénon

.


-453 : En Chine, après cinq siècles de domination des Anges, la rumeur de la défaite d’Horus arrive enfin. Difficile à croire, les rumeurs sont bientôt confirmées : le légendaire Séraphin est bien mort. Les Vampires Darmah en profitent pour renverser la fragile dynastie Zhou, pantin des Anges depuis la fin de la dynastie Chang. S’ensuit une période trouble de plus de deux siècles, appelée période des Royaumes Combattants. Sept royaumes indépendants s'y affrontent et attirent la convoitise des Non-Humains. Au travers des armées, ce sont trois philosophies concurrentes : le confucianisme, défendu par les Esprits et les Démons, prône la supériorité des sages sur le peuple ; le taoïsme, dont les Vampires se rapprochent, défend la liberté et la neutralité ; enfin, le bouddhisme naissant, porté par les Anges, défend le chemin du Bien et du juste milieu. Le Vampire Chang, fondateur légendaire des Darmah, et l'Ange Ningirsu, fidèle servant d'Horus, s'entretuent lors d'un duel à mort mémorable, signant définitivement la fin de l'Âge des Premiers Héros.

-450 : Carthage est à l’apogée de son influence, et devient l’une des cités les plus florissantes du monde antique. Leurs dirigeants, dominés par les Démons, étendent leur empire sur toute la côte sud de la Méditerranée, ainsi que le sud de l’Espagne, la Sicile, la Sardaigne et la Corse. Maîtres dans le commerce et la navigation, les Carthaginois sont également craints pour leurs armées montées d’éléphants de guerre, qui prouveront leur valeur plus tard. Livyatan, le Roi des Démons, rencontre Khélia, la Reine des Sethites en Lybie. Ensemble, ils nouent une alliance stratégique : les Sethites protégeront les Démons des incursions perses et des Anges provenant d’Egypte et de Babylone. En contrepartie, les Démons toléreront que les Sethites enfantent dans l’empire carthaginois – ce qui contribuera à l’expansion de ces derniers.

-431 : Sur l’impulsion d’Ephialtès, chef des Kanes, la guerre ouverte éclate entre Athènes, soutenue par les Esprits, et Sparte, soutenue par les Vampires. Après quarante ans de guerre, l’avantage tourne finalement à Sparte, même si le tribut à payer est lourd. Les Vampires deviennent les seuls maîtres de la Grèce. Les Esprits acceptent la domination des Vampires, et beaucoup s'enfuient vers Rome, qui devient leur refuge principal.


-400 : Apogée des Celtes, qui règnent en maîtres sur l'Europe, de l'Irlande à l'actuelle Hongrie, bien aidés par les Lycans avec qui ils vivent en symbioses. En -390, ces derniers organisent un raid meurtrier sur Rome. Ils tuent surtout des Vampires, contribuant involontairement à accentuer l'emprise des Esprits sur la cité.

-338 : Le Vampire Ephialtès, tombeur d’Horus, rêve de reconquérir Babylone, la cité-mère de son clan, usurpée deux siècles plus tôt. Pour y arriver, il met sur pied un projet à priori fou : motiver les Grecs à envahir le grand empire perse. Il sait qu’il peut compter sur un réseau vampirique infiltré dans toutes les cités grecques. Après deux ans d’intenses manipulations, Ephialtès trouve en la personne d’Alexandre, le nouveau roi de Macédoine, au nord de la Grèce, le parfait candidat pour son projet. Jeune, fougueux, et à la tête d’une armée fidèle, il est obsédé à l’idée de conquérir le monde. Les Vampires infiltrent jusqu’à ses plus proches conseillers.

-336 : L’armée d’Alexandre part pour sa désormais légendaire campagne militaire. En deux ans, il conquiert l’Anatolie sans effort. En -333, il conquiert l’ancien territoire des Démons, la Palestine. Les combats se déroulent de jour comme de nuit, et, les ténèbres tombées, les Vampires se joignent au combat. Les Perses reculent, et reculent encore, sans vraiment contre-attaquer. Surpris par la vitesse des Grecs, le Séraphin Izrael préfère d’abord éviter le conflit et patiente intelligemment à Jérusalem. Il sait que bien des obstacles se dressent encore devant Alexandre, et que l’heure viendra. Pendant ce temps, Ephialtès se rend en personne en Lybie afin de rencontrer Khélia, Reine des Sethites, que d’aucuns considèrent comme la Reine de tous les Vampires. Il la persuade de fomenter une guerre civile en Egypte afin d’offrir le pays sans combat à Alexandre. Khélia voit dans cette proposition l’occasion parfaite de reprendre l’Egypte, son pays natal et le berceau de son clan. A la surprise générale, et dans le plus grand chaos, l’Egypte capitule sur fond de guerre civile devant celui qu’on appelle déjà Alexandre le Grand. Il est couronné Pharaon, fils des Dieux.

« Khélia, ma Reine, ce que je t’offre, ce n’est rien de moins que la terre de ton père, Seth, qui te revient de droit, et que les Premiers-Nés t’ont volée. Avec ton concours, ils connaitront notre vengeance ».
- Ephialtès, chef des Kanes, à Khélia, Reine des Sethites.


-332 : Ptolémée, lieutenant d'Alexandre et futur Pharaon, tombe par hasard sur l'île de Yebou. Il prend possession des richesses qu'il y trouve, sans se douter qu'il a mis la main sur la dépouille de l'Oracle. Celle-ci sera acheminée vers Athènes, puis plus tard, Constantinople, sans qu'on en comprenne l'importance.

-331 : Bataille de Gaugamèles : Touchés dans leur orgueil après la capitulation de l’Egypte, pays dans lequel la plupart d’entre eux ont grandi, les Anges se décident alors à réagir. Izrael, son fils Ishamael et une centaine de Premiers Nés et de Lycans se rendent à Babylone où le roi des Perses Darius III prépare la contre-offensive. Se faisant passer pour des généraux, ils emmènent avec eux une troupe expérimentée de Juifs. C’est donc une armée de près de trois cent mille hommes, Anges et Lycans qui se met en marche afin de contrer l’avancée des Grecs et des Vampires. La bataille a lieu à Gaugamèles, dans le nord de l’actuel Irak, à plusieurs centaines de kilomètres de Babylone. Izrael, conscient que cette bataille scellera l’issue de la guerre, est particulièrement décidé à venger la mort de son père et en finir avec l’arrogance d’Ephialtès et des Vampires. Cette fois, le Roi écoute les conseils du Séraphin : ce dernier choisit avec attention le lieu de la bataille (une vaste plaine), et ordonne à l’armée de ne combattre que durant la journée. Tout est réuni pour que les Perses et les Anges triomphent. Mais encore une fois, le destin leur joue un mauvais tour. Lorsque les Grecs, pourtant nettement dominés numériquement, engagent le combat à l’aube, Izrael constate avec effroi qu’une éclipse totale masque le soleil et ses rayons. Des centaines de Vampires se ruent alors dans la bataille, sans que les Anges aient le temps de signaler la retraite. Déstabilisée, l’armée perse est de surcroît décimée par les attaques de la cavalerie grecque sur ses deux flancs. La bataille se transforme en une terrifiante boucherie à la nuit tombée. A l’aube du deuxième jour, Izrael accepte la défaite et bat en retraite vers Jérusalem, la mort dans l’âme. Alexandre le Grand et les Vampires ont triomphé.

Image

La victoire d'Alexandre le Grand sur les Perses est aussi la victoire des Vampires sur les Anges

.


-330 : Alexandre le Grand entre en vainqueur dans Babylone. Le Vampire Ephialtès ne réalise pas encore la portée de cette victoire : Babylone est à nouveau sous l’influence des Vampires, tout comme l’Egypte et la Grèce ; les Anges sont défaits et mettront des siècles à s’en remettre ; et surtout, la victoire de Gaugamèles signe le début d’une ère de suprématie pour les factions maudites par les Anges, qui profiteront, pour près de six siècles, d’une liberté chèrement acquise. Mais sans ennemi commun, c'est désormais les uns contre les autres que les conflits vont se jouer.

-323 : Mort d'Alexandre le Grand à Babylone. L'Empire grec se divise en cinq royaumes helléniques, dont le plus puissant est le royaume de Seleceus qui règne sur tout le Proche et Moyen-Orient. Ephialtès, chef des Vampires Kane, redonne ses lettres de noblesse à Babylone, la cité de Lilith, fondatrice du clan Kane. En Egypte, la Sethite Khélia retrouve enfin sa patrie après des millénaires et de patience et s'installe à Alexandrie, la nouvelle capitale des Ptolémées, nouveaux Pharaons grecs du pays. Les Vampires sont devenus les maîtres de la majorité du monde connu, mais ils sont encore loin de se douter que leur domination sera de courte durée.

-315 : Les Anges, qui ont perdu leur assise sur le monde (hormis Jérusalem, une partie de l'Inde et de la Chine), migrent en grande partie vers un nouveau continent qui n'a pas encore le nom d'Amérique, encore intouché par les autres Non-Humains, faute de moyen d'y accéder. Là, menés par le Séraphin Izrael, ils se font adorer comme des Dieux par les civilisations précolombiennes, qu'ils aident à grandir et à se développer : c'est le début de l'âge d'or des Mayas, Zapotèques et Nazcas. Les Anges y pansent leur blessure et fourbissent leur vengeance.


-306 : Le Sénat romain, manipulé par les Esprits, cherche à tout prix à étendre l'influence de Rome sur la Méditerranée et limiter l'omnipotence des Vampires. Mais il se heurte au pouvoir des Démons de Carthage et surtout des Vampires, Kanes et Sethites. Après une rencontre entre le roi Ascal des Esprits, le roi Livyatan des Démons, la Reine Khélia des Sethites et le chef Kane Ephialtès, un traité de statu quo est signé à Messine… mais la guerre approche.

-279 : Les Celtes et les Lycans organisent une attaque éclair sur la Grèce, massacrant de nombreux Vampires et d'Humains. Ils terminent par le pillage légendaire du temple de Delphes, où le chef des Kanes Ephialtès en personne est terrassé par l'Alpha Goubla, fils de Lycaon. Avec la mort d’Ephialtès, le traité de paix entre Esprits, Démons et Vampires vole en éclat, et le déclin des Vampires s'amorçe.

-264 : Poussés par les Esprits, le Sénat romain décide de briser le traité de paix avec Carthage et envahit la Sicile alors carthaginoise. C'est le début des Guerres Puniques, opposant Rome à Carthage, qui dureront près d'un siècle. Les Vampires et les Démons se battent aux côtés des Carthaginois et de leurs alliés (notamment les Grecs), tandis que les Esprits soutiennent Rome. La Première guerre punique tourne à l’avantage de Rome et des Esprits, qui chassent les derniers Vampires de la cité romaine.


-260 : Après deux siècles, la période des Royaumes Combattants se termine en Chine et voit la victoire des Vampires Darmah et de leurs pantins, les Empereurs Qin puis Han. Les Esprits continuent toutefois d'avoir une influence forte à la cour du souverain, et tentent un demi-siècle plus tard de reprendre le contrôle du pays, en vain. De nombreux Anges, défaits, se mélangent à l'émigration vers l'archipel Nippon, ou Japon, où se répand le bouddhisme. D’autres volent rejoindre Izrael en Amérique précolombienne.

-247 : Rebellion des Parthes à l’est de la Perse qui remettent en question l’hégémonie des Grecs et des Vampires Kanes. Ils sont soutenus par des meutes Lycanes venues d’Europe et de Russie.

-218 : Après quarante ans de guerre indécise, Carthage se décide à une campagne d'envergure pour défaire pour de bon Rome. Livyatan et Khélia comptent ainsi redorer leur blason entaché après la Première guerre punique. Avec une prodigieuse armée de Carthaginois, Ibères, Numides, et de nombreux Vampires et Démons cachés dans ses rangs, le légendaire général Hannibal et ses éléphants de guerre envahissent l'Italie et rien ne semble d’abord pouvoir les arrêter. Mais les Esprits et leur pantin romain Scipion font preuve d’une stratégie hors du commun : tandis qu’en Italie des centaines de milliers de romains sont envoyés sans peur dans la bataille, les Esprits réussissent en Gaule à recruter de nombreux Gaulois et Lycans en jouant sur leur haine des Vampires, prenant ainsi Hannibal en tenaille. Ce dernier est finalement défait et rentre à Carthage. Devant cet affront, Khélia et les Vampires Sethites rompent leur alliance avec Livyatan et retournent à Alexandrie.

Image

La défaite des Carthaginois et de leurs alliés grecs est un tournant qui marque le déclin des Démons et des Vampires, et le début de l'apogée de Rome et des Esprits

.


-192-189 : Profitant de leur récente supériorité, les Romains et les Esprits lancent une grande offensive en Orient contre les Grecs et les Vampires Kanes. Ils profitent de la désunion des Kanes, qui depuis la mort de leur chef Ephialtès sont eux-mêmes menacés par les Parthes à l’est et par les conflits d’interêt avec leurs frères Sethites au sud. Tout cela profite à Rome et aux Esprits, qui remportent une importante victoire à Magnésie, en -190.

-150 : Babylone est conquise par les Parthes et pillée par les Lycans, signant définitivement la fin de la prédominance des Vampires dans la région. L’antique cité de Lilith ne retrouvera jamais de position dominante et sera reléguée à de simples ruines. Les Vampires Kanes se réfugient dans les deux derniers royaumes grecs qui résistent encore, le Royaume du Pont, autour de la Mer Noire, et l'Egypte des pharaons grecs, protégés des Sethites.

-149 : Rome rase définitivement Carthage, et devient ainsi officiellement la première puissance de la Méditerranée, manipulée d’une main de maître par les Esprits. Défaits, Livyatan et les Démons partent se réfugier en Inde.

-148-126 : En quarante ans, la République romaine soumet la Grèce et l’Anatolie. Dans son ombre, les Esprits jubilent. Ils ne peuvent toutefois continuer leur expansion en orient, freinée par le Royaume du Pont et les Parthes.

-106 : Les légions romaines prennent Toloso, l'actuelle Toulouse, et commencent la romanisation de la Gaule. Les meutes lycanes se replient plus au Nord et se mélangent aux tribus germaniques.

-100 : En Amérique, Izrael bénit la fondation de la légendaire cité de Teotihuacan dans l'actuel Mexique.

Image

En Amérique, l'influence des Anges sur la civilisation maya ne souffre aucune concurrence

.


-90 : Avec l'expansion grandissante de Rome, des dissensions commencent à éclater entre les Rois des Esprits pour le leadership. Le Sénat romain devient le théâtre d'affrontements grandissants entre les sénateurs protégés par l'un ou l'autre des rois.

-88 : La guerre civile éclate pour de bon dans la République romaine, entre les partisans de Sylla, protégé par le Roi Zorphoell, et les partisans de Marius, protégé par le roi Ascal. Devant cette crise intestine, Livyatan et les Démons en profitent pour infiltrer Rome afin d'ourdir leur vengeance.

-78 : Mort de Sylla et fin de la guerre civile. Rome est en effervescence : le Sénat, noyauté par les Esprits, est sous la menace de l'ambition d'hommes politiques populaires, comme Pompée et César, dominés par les Démons et les Vampires.

-67 : Le général Pompée soumet définitivement le Royaume du Pont, accélérant l'exode des Vampires Kanes. Manipulé par les Démons, Pompée descend jusqu'en Palestine et soumet la cité de Jérusalem. Le roi des Démons Livyatan pénètre dans le Temple des Anges, qu'il profane. La légende dit que le Séraphin Izrael, depuis Teotihuacan au Méxique, a senti cette humiliation, ce qui décidera plus tard les Anges à revenir.

-61 : Livyatan et la reine des Sethites Khélia s'entendent pour prendre le contrôle de Rome au dépend du Sénat, manipulé par les Esprits. Ils inspirent le premier triumvirat entre César, Pompée et Crassus. Devenu consul, César multiplie les lois supprimant les pouvoirs du Sénat.

-58 : César, au faite de sa gloire, est nommé proconsul de Gaule et commence l'invasion de la Gaule avec le soutien des Démons et des Vampires. Face à lui, les Celtes et les Lycans, moins bien équipés, reculent. Mais le stratagème des Démons semble vaciller lorsque le général Crassus, parti faire la guerre en Orient, est tué par les Lycans, et que Pompée, leur autre marionette, est retourné par les Esprits et devient partisan du Sénat. Les Esprits semblent alors avoir gagné la partie.

-52 : César et les Démons triomphent définitivement sur les Celtes et les Lycans à Alésia. Durant la bataille, Paymon, le fils de Livyatan, tue Goubla, fils de Lycaon, comme un hommage au duel de l'Âge des Ténèbres entre leurs parents. Fort de sa renommée, César décide de revenir avec ses légions à Rome, malgré l'interdit du Sénat. Surpris, Pompée et les Esprits fuient devant l'avancée des légions de César, qui entre en vainqueur à Rome. Pompée meurt quatre ans plus tard, abandonné par les Esprits.

-47 : Bataille de Thapsus où César soumet les légions restées fidèles au Sénat et aux Esprits. Les Démons deviennent les maîtres de Rome et savourent leur vengeance.

Image

Grâce à César puis Auguste, les Démons prennent le contrôle de Rome

.


-44 : Les Esprits fomentent un complot contre César afin de restaurer le pouvoir du Sénat, et donc le leur. Aux Ides de Mars, César est frappé de 23 coups de couteau et meurt assassiné. Sa mort signe le début de quatorze années d'une guerre civile sanglante, durant lesquelles s'opposent Octave, fils adoptif de César et protégé des Démons ; Marc Antoine, lieutenant de César et protégé des Vampires ; et le Sénat, manipulé par les Esprits, qui souhaitent retrouver leur suprématie sur Rome.


-42 : Octave et Marc Antoine défont les Républicains à la bataille de Philippes. L'emprise des Esprits sur Rome est définitivement achevée. La plupart des Esprits regagnent leurs cités antiques d'Ashdod et Ashkelon. Ils deviennent les protecteurs des Nabatéens et de leur cité de Pétra.

-32 : Avec la fin de la menace des Esprits, l'alliance entre le démon Livyatan et la Vampire Khélia vole en éclat. Les Démons, protecteurs d'Octave, le fils de César, contrôlent Rome et toute la Méditerranée occidentale. Les Vampires, défenseurs de Marc Antoine, règnent depuis Alexandrie et l'Egypte, où la Khélia a étreint la reine Cléopâtre.

-31 : Bataille d'Actium et victoire d'Octave et des Démons sur Marc Antoine et les Vampires. Marc Antoine et Cléopâtre se suicident, et Khélia et les Sethites fuient l'Egypte, qui devient une province romaine. Octave est proclamé Empereur de Rome sous le nom d'Auguste, et les Démons deviennent pour trois siècles les maîtres de la Méditerranée, savourant leur vengeance.

-10 : Hérode, roi de Jérusalem, vassal de Rome et pantin des Démons, soumet le peuple juif à une monarchie tyrannique. Les Anges se décident enfin à revenir de leur exode en Amérique afin de venger l'affront des Démons. Le Séraphin des Anges Izrael, lors d'un sacrifice rituel Maya à Teotihuacan, fait don de sa vie afin de renaître dans le corps d'un jeune nourisson de Judée, amené à changer le cours de l'Histoire. Les Anges s'installent à nouveau à Jérusalem, d'abord en secret.

0 : Izrael se sacrifie lors d'un rituel maya et son esprit se réincarne dans un nourrisson de Judée, Jésus. Son but est de révéler aux Hommes la parole de Dieu et contrer l'omnipotence des Démons.

14 : Mort de l'empereur Auguste, auquel lui succède Tibère. Livyatan et Khélia se retrouvent en Espagne et signent la paix. Les Vampires Kanes et Sethites sont désormais autorisés à vivre et infanter dans l'Empire romain, tant qu'ils acceptent les Démons comme leurs supérieurs.

20 : Jésus, qui renferme l'esprit divin d'Izrael, s'entoure de douze apôtres fascinés par son érudition, préfigurant la première Eglise. Il devient de plus en plus célèbre à mesure qu'il voyage dans le royaume juif et qu'il opère des miracles : la délivrance de familiers démoniaques, la guérison de plusieurs aveugles, et surtout la marche sur les eaux du Lac Tibériade. Tous attestent d'une lumière et d'une aura divine émanant de lui. La légende lui attribuera bien d'autres miracles.

33 : Le Roi des démons Livyatan est alerté par ses espions qu'un prédicateur juif qu'on appelle déjà "le fils de Dieu" s'est présenté à Jérusalem avec une suite de nombreux adeptes. Il se rend lui-même sur place afin d'élucider ce mystère, persuadé d'un stratégème des Anges. Dans la foule, il sent l'aura puissante d'Izrael, et ordonne au préfet romain Ponce Pilate de l'arrêter sur le champ. Jésus est crucifié sur le Mont des Oliviers. Trois jours plus tard, il se lève de sa tombe, les blessures n'ayant pu terrasser le Séraphin. Il retourne en secret voir plusieurs apôtres afin de prouver sa résurrection divine. Sublimés, les apôtres répandent la nouvelle de la Résurrection. C'est le début de l'Eglise. Izrael abandonne définitivement le corps de Jésus.

Image

La crucifixion de Jésus par les Romains est ordonnée par les Démons, qui ont décelé en lui l'Ange Izrael. Mais ils ne se doutent pas que cet acte signera le début de l'Eglise chrétienne

.


43 : L'empereur romain Claude envahit l'île de Bretagne, que les Démons savent être devenu le principal refuge des Lycans. Après d'âpres combats, le sud et le centre de l'île sont soumis et les Lycans refluent vers l'actuelle Ecosse et l'Irlande. L'Irlande restera leur domaine inviolé pendant deux mille ans.

49 : Paul convainc le concile des apôtres chrétiens que la nouvelle Eglise est universelle et s'adresse à tous les humains, indépendemment de leurs origines.

50-55 : Les Apôtres et de nombreux Anges écument la Méditerranée afin de convertir les hommes à la nouvelle religion du Christ. Le but d'Izrael : libérer le plus possible d'humains de l'emprise maléfique des Démons, et rétablir l'influence des Anges sur cette partie du monde.

64 : Un terrible incendie ravage la cité de Rome. L'Empereur Néron, manipulé par le démon Livyatan jusqu'à la folie, accuse aveuglement les chrétiens d'en être la cause. Il en fait crucifier des milliers au cirque, et se construit un somptueux palais avec la confiscation de leur fortune. C'est le début de la persécution des Chrétiens, orchestrée par les Démons. En réalité, l'incendie de Rome était probablement du à un Eveil incontrôlé, même si les premiers cas d'Eveillés ne seront pas avérés avant le Moyen-Âge.

70 : Livyatan, qui craint plus que tout le retour des Anges et enrage d'avoir été berné par Izrael, se décide à passer à l'offensive. Prétextant une révolte juive, les Romains assiègent et pillent Jérusalem. Ils réduisent en cendre le Temple, duquel ne restera plus qu'un seul mur (le Mur des Lamentations). C'est le début de la diaspora juive, parmi laquelle de nombreux chrétiens, qui s'éparpillera dans toute l'Europe. Izrael et les Anges abandonnent Jérusalem et partent s'installer à Alexandrie, alors la ville la plus chrétienne du monde.

106 : Les Romains et les Démons conquièrent l'Arabie et soumettent les Nabatéens, protégés des Esprits. La légendaire cité de Pétra est pillée.

122 : Le roi Livyatan inspire à l'Empereur Hadrien la construction du mur éponyme en Bretagne afin de freiner les attaques lycanes en provenance d'Ecosse.

150 : Les Lycans, qui peuvent désormais compter sur le soutien renouvelé des Anges, lancent une grande offensive sur les Romains par l'intermédiaire des Parthes, qu'ils soutiennent depuis trois siècles. La guerre entre Rome et les Parthes durent un siècle, tournant parfois à l'avantage des premiers, parfois des seconds.

220 : En Chine, la dynastie des Han, protégée des Vampires Darmah depuis près de cinq siècles, est renversée par une révolte fomentée par les Anges d'un côté et les Esprits de l'autre. Commence alors une période trouble dite des Trois royaumes, où chaque royaume se dit légitime : Wei, protégé des Anges, Shu, sous la coupe des Vampires Darmah, et Wu, infiltré par les Esprits. Après près de soixante ans de conflits meurtriers, le royaume Wei triomphe et rétablit l'empire, sous la protection des Anges.

224 : Les Esprits fomentent une révolte des Perses contre l'Empire parthe. Malgré la résistance des Lycans, les Parthes sont balayés et l'Empire perse renait de ses cendres pour près de quatre siècles, sous la protection des Esprits.

280 : L'Arménie est le premier royaume a devenir officiellement chrétien, sous l'influence des Anges. Partout dans l'Empire romain, le christianisme commence à devenir une religion majoritaire, et les Démons continuent vainement de tenter de la supprimer par des persécutions terribles.

292 : Apogée de Tikal et des Mayas au Guatemala, où les Anges règnent en maîtres.

300 : Les meutes lycanes de Germanie accentuent leurs raids sur l'Empire romain et les Démons, qui n'arrivent plus à freiner leurs ardeurs. L'Empire romain sombre dans la décadence et le roi Livyatan ne quitte plus Rome.

312 : La guerre civile éclate entre sept prétendants à la couronne impériale à Rome. Parmi eux, les Démons protègent Maxence, le favori des patriciens. Izrael, le Séraphin des Anges, y voit l'occasion de faire pencher la balance. Sur la route du prétendant Constantin, qui marche sur Rome pour contester le trône, Izrael fait apparaître dans le ciel des traits de lumière divine symbolisant les lettres grecques "Chi" et "Rho", évoquant le Christ. Devant cette vision, Constantin fait peindre la croix chrétienne sur les boucliers de tous ses soldats. A la bataille du Pont Milvius, il écrase l'armée de Maxence, et entre en triomphe dans Rome. Les Démons de Livyatan fuient la cité et Izrael et les Anges s'y installent.

Image

Le Séraphin Izrael, en montrant à l'empereur Constantin la lumière de Dieu, donne aux Anges le contrôle de l'Empire romain

.


317 : Nouvelle division de la Chine en deux, le Nord et le Sud. Si les Anges restent influents au Nord, ce sont les Vampires Darmah qui retrouvent leur domination sur le sud. Au Nord, le bouddhisme devient religion officielle.

320 : Les Démons en exil s'installent en Inde, où Livyatan inspire à Chandragupta la création d'un empire hindou puissant, l'Empire Gupta.

330 : Sur son lit de mort, l'empereur Constantin est baptisé. La construction de la Basilique Saint-Pierre est entamée à Rome à la gloire de l'Eglise.

379 : L'empereur Théodose proclame l'Eglise religion d'état. Les Anges, désormais maîtres de l'Empire romain, organisent la détection et la persécution des Vampires et Esprits qui y vivent.


450 : La meute lycane de l'Alpha Lamanon déferle sur l'Europe parmi les Huns d'Attila. Le Séraphin Izrael se rend à la rencontre de Lamanon, dans l'actuelle Allemagne, afin de connaître ses intentions. Ce dernier lui affirme qu'il souhaite purifier l'Empire romain, qu'il considère comme l'avatar de la Souillure contre Gaïa. Devant le nombre et la férocité des Lycans, Izrael hésite, et finit par accepter de lui abandonner Rome pour un temps. Il refuse de déclencher un conflit ouvert entre Lycans et Anges, qui donnerait aux factions maudites l'occasion de reprendre des forces. Après la folle chevauchée des Huns puis leur défaite aux Champs Catalauniques s'ensuit une période de chaos où les meutes lycanes, désunies mais décidées, se déversent sur l'Europe, massacrant tout sur leur passage. C'est l'âge noir des Vampires, ennemis héréditaires des Lycans, qui sont massacrés en grand nombre.

476 : Après plusieurs pillages, Rome est finalement prise par Odoacre, un barbare dont l'armée est infestée de Lycans. Izrael et les Anges s'installent à Constantinople, où survit l'Empire romain, qu'on appelle désormais Empire byzantin. La prise de Rome signe la fin de l'Antiquité.

Image

Les invasions barbares du Ve siècle voient déferler de nombreuses meutes lycanes transfigurées par la vengeance de Gaïa, et signent la fin de l'Antiquité

.



La suite : Le Moyen-Âge
Créée par Helios le 18 Août, 2015