La génèse

A l'origine Dieu crée l'Univers, séparé en deux plans : le plan Terrestre peuplé des choses physiques et des corps tangibles ; et le plan Astral peuplé des âmes, des pensées et des rêves. Dans le plan astral, il invente les Anges, des âmes de pure lumière qui seront ses plus fidèles serviteurs. Dans le plan terrestre, il invente Gaïa, l'"avatar de la Terre", garante de l'évolution et de la protection de la nature.

Après un temps impossible à compter, Dieu crée sa dernière et plus grande invention, celle qu'il destine à régner sur le monde : l'être humain. L'Homme est une création insolite, puisqu'il possède à la fois un corps dans le Plan Terrestre et une âme dans le Plan Astral. Il possède en lui une petite part de la Création divine, et est destiné à accomplir des merveilles. Pour aider l'Homme à atteindre son apogée et le guider, Dieu autorise plusieurs Anges à prendre également corps sur Terre. Les sept premiers Anges à venir sur Terre furent, dans l’ordre, Mikâ’él, Satan’él, Gabre’él, Rufâ’él, ‘Urâ’él, Râgu’él et Sury-êl.

Le premier âge du Monde sera baptisé l'Eden, ou l'Âge des Lumières. Ce sera une époque d'euphorie et de symbiose entre l'Homme, la Nature et les Anges. C'est aussi à cette époque que naissent dans le Plan Astral de nombreux esprits protecteurs comme les Djinns (les "Faiseurs de rêves"), les Fées et les Géants.

L'Âge des Lumières prend fin lorsque Satan'el, l'un des Anges les plus puissants descendus sur Terre, jaloux de la Création (et de l'omnipotence) divine, décide de corrompre l'Homme. Il lui apprend à construire des outils, des armes et à se battre l'un contre l'autre. En secret, il se rend dans l'Astral et essaie de convaincre les Djinns de lui apprendre leur pouvoir d'influence sur l'esprit humain. Devant leur refus, il torture leur Tétrarque jusqu'à ce que ce dernier lui transmette son savoir. De retour dans le Plan Terrestre, il soumet de nombreux humains à sa volonté, amasse une formidable armée qui massacre tout sur son chemin et se retranche derrière les murailles de la Première Cité du monde, Eridu.

La Souillure de l'Homme par les suivants de Satan'el, qu'on appelera désormais "Démons" (les "Traîtres"), provoque le début de l'Âge des Ténèbres qui durera des millénaires. Les Anges restés fidèles à Dieu se replient avec les leurs et préparent leur contre-offensive. Gaïa, traumatisée par le sang versé, ne retrouvera jamais l'innocence de l'Eden et restera toujours méfiante envers l'Humanité, au point de créer les Lycans, ses défenseurs acharnés de la Nature. L'Homme, qui aura goûté pour la première fois au mal et au meurtre, découvre les maladies, la souffrance et la Mort. Une fois son corps décédé, l'âme des Hommes erre seule dans le Plan Astral, désincarnée et en peine. Dieu sépare le Plan Astral en deux : il réserve le Haut Astral aux âmes pures, que les Anges restés dans l'Astral accueillent au Paradis ; et le Bas Astral aux âmes noires, ceux ayant commis un péché. C'est le début du Libre Arbitre, qui offre aux hommes une liberté aigre douce.

L'Homme mortel, loin de la béatitude de l'Eden originel, plonge dans l'obscurité. Quant aux esprits protecteurs qui étaient nés à cette époque insouciante, ils persistent dans le Haut Astral, accueillant les âmes pures en route vers le Paradis, et plus jamais ils ne seront vus sur Terre, si ce n'est à travers les rêves et les légendes orales puis écrites des Hommes.

Dans le Plan Terrestre, la guerre gronde. Mika'el, le Séraphin des Anges resté fidèle au Bien, met au pas son armée afin d'assiéger Eridu, la cité de Satan'el. Il fonde sa propre cité, Uruk, à quelques encablures de sa voisine ennemie. Cette guerre fratricide et atemporelle continuera au travers de leurs descendants, des chefs au nom légendaire tels qu'Inanna, Enki, Livyatan, Horus.


Suite : L'Âge des Ténèbres.
Créée par Helios le 8 Août, 2015